‹ Retour Trimarans

CORSAIR 36

Coordonnées de l’annonceur : MULTICOQUES CONSULTING
Prix de vente : 145 000 € TTC

Description

Rapide et confortable pour 4 personnes, ce grand trimaran repliable est un ténor de sa catégorie. Moins cher que le Dragonfly 35, il offre des performances proches avec un entretien réduit. Les sensation de barre sont formidables et le bateau est très sûr dans la mer formée.
Trimaran Corsair 36
Année : 2007
11,2 m * 7,8 m ( repliable a 3,8 m).
Moteur : Honda bf 50A (400h environ).
2 cabines.
Salle d’eau / wc
Cuisine complète.

Refit en 2021 et 2022:

Refit 2021 :
Révision moteur.
Changement des câbles de commande moteur.
2 réservoirs de 30 litres.
Panneau solaire 100w.
Chargeur de quai victron 20A.
Convertisseur victron 12/220 v - 375w.
2 batteries agm 115 A/h chacunes.
Vhf portable.

Chauffe eau au gaz.
Frigo 12v - 90 litres.
Wc manuel Jabsco.
Tuyau wc.
Pompe eau douce.
Pompe évacuation de douche auto.
Pompe de cale auto.

Gps raymarine E7.
Anémomètre raymarine tacktick.
Sonde raymarine.
Afficheur sondeur raymarine.
Cable électrique dans le mat.
Balise de détresse EPIRB 1.


Drisses gv - genois - code D - code 0.
Écoutes gv - genois - code D - code 0.
Drosse genois - emmagasineur.
Emmagasineur SVEGGEN 2,5 tonnes.
Code D 75 m2.

Annexe 2,3 m.
Ancre fortress FX 11.
20 m de chaîne de 8.
30 m de câblot de 14.

Refit 2022:
Grande voile à corne full batten en composite , coupe tri radial.
Genois composite coupe tri radial.
Révision et modification du code 0.
Révision et modification du lazy-bag.
Trampolines.
Vitres latérales.
Groupe électrogène portatif de 1600 w.


Descriptif :
Trimaran en tres bon etat, refité en 2021 et 2022. Tout est donc quasiment neuf dessus.
Il est équipé d’un jeu de voiles neuves 2022 ( gv et genois) en composite coupe tri radiale , d un code D de 2021 , d’un code 0, d un spi asymétrique de 110 m2 ( jamais servi) , d’un emmagasineur Sweggen de 2,5 t, d’un emmagasineur bartels de 1,5 tonne, d’un bout dehors (amovible si besoin ) de 2,5 m , d’un mât rotatif , trampolines neufs.
Électroniques neuves , pilote auto ST 2000 +, vhf fixe et portative.


Trimaran tres rapide sous voiles sous toutes conditions , stable , très agréable à barrer et à vivre à bord.

Le tri dispose de 2 cabines doubles, d’un bloc sanitaire ( wc/ lavabo/ douche) séparé, d’un bac à eau noires de 100 litres , d’une cuisine complète, chauffe eau au gaz , un super coin repas sur-élevé ( convertible en lit 2 places) , de 200 litres d’eau douce.

Le moteur de 50 cv peut propulser le tri à 11 nds.

Ancre principale fortress FX 11 ( incroyable tenue) avec 6 ou 20 m de chaîne de 8 et 30 m de câblot de 14, Ancre plate de secours avec 6 m de chaîne et 30 m de câblot de 18.
10 par-battages, échelle de bain , douche extérieure eau chaude.

Le gel coat présente des micros-fissures et du Faïençage à différents endroits.

extrait de l'essai du bateau dans Multicoques Mag

Un multicoque jubilatoire
Une soixantaine de miles séparent La Rochelle de l’Ile d’Yeu, mais des Minimes à Port Joinville il peut y avoir loin de la coupe aux lèvres… selon l’orientation et la force du vent ! Comme se plait à le répéter Antoine, "en croisière si tu fais du près, tu t’es trompé", tout le monde ne possède pas les puissants gris-gris du Chaman chantant! Oserais-je l’avouer, j’aime le près…, tout dépend de la monture (et des conditions de mer !). CHALLENGER, notre Corsair 36’, se rendant daredare à la Tripate (régate festive de la Baie de Quiberon), il fallait se satisfaire du vent d’Ouest prévu sur la zone! D’entrée de jeu le contact avec le Corsair se passe bien, l’ergonomie générale est futée, il y a de la place et le bateau reste simple. Le moteur Honda 4 temps, intelligemment relié au safran par une biellette, pivote selon les besoins des manœuvres. La puissance et le couple semblent très suffisants dans des conditions normales d’utilisation et évitent l’encombrement, le poids et l’entretien d’un Diesel fixe. Le relevage et le démarreur électriques, associés au silence du fonctionnement, achèvent de me séduire. L’envoi de la GV est une formalité effectuée à la main, un des nombreux points positifs à mettre au compte du mât rotatif. Le profil aluminium anodisé (carbone sur le 37') est rustique et fiable, il exonère le gréement des périphériques habituels (barres de flèches multiples, guignols, …) et améliore sensiblement l’aérodynamisme. Un beau jeu de voiles Calvert Sails en Pentex et un bout-dehors carbone rétractable complètent ce compartiment réussi. Dérive basse, nous cherchons à gagner du latéral pour ne pas se faire dépaler sous l’Ile de Ré, mais à 11 nœuds, l’aisance du 36’ a tôt fait de nous rassurer sur ses performances. Le Pertuis breton, premier col de l’étape, est avalé en 1h15 dans une brise de 10-12 nœuds. La sortie en mer libre révèle un joli fond houle de nord ouest(2m) qui ne cessera de se renforcer en cours d’après-midi. Corsair a installé sur la plage arrière des bancs de quart en mesh à structure tubulaire, ce dispositif robuste est remarquable. Confortable et sécurisante, cette "terrasse" est parfaite au mouillage et procure une position de barre (façon wing) tout à fait adaptée, je ne cesserai d’en faire l’éloge.
Comme sur la plupart des trimarans modernes, les sensations de barres sont réelles, et l’effet directionnel du safran renforce le plaisir de l’exercice. Le vent refuse et fraîchit, en bordant partout, le 36’ maintient le cap. Le nez dans la plume, il bataille entre 8 et 11 nœuds contre le clapot et la houle. L’allure reste confortable et efficace et nous sortons en cap et vitesse tous les monocoques présents sur le plan d’eau. Les premiers grains assaillent le Corsair confirmant la bonne tolérance du plan de voilure. Le plus fort d’entre eux, nous obligera à partir au largue dans un déluge d’embruns et de pluie; flotteur en appui maximum, le 36’ galope à 18-20 nœuds pendant 1 mile et reprend sa route. Pendant l’épisode, le bateau a manifesté une agilité et un contrôle de safran parfait, le flotteur sous le vent nageait paisiblement, porté par un volume tout à fait rassurant. Je laisse l’équipage à Port Joinville où nous arrivons à 18h, satisfaits des performances de notre tri. L’impératif de navigation ne nous a pas permis de faire fumer l’engin sous asymétrique, allure favorite du Corsair 36’, je vous promets de revenir! Xavier, le propriétaire de CHALLENGER, a bouclé son programme, effectué une bonne prestation pendant les régates de la Tripate et ramené le bateau à son mouillage de Port Médoc d’une seule traite : une belle semaine en trimaran, non?


Informations

Chantier CORSAIR MARINE INTL
Modèle Corsair 36
Année 2007
longueur hors tout 11 m
largeur 3 m
déplacement 2500 kg
architecte Corsair Marine
dérives derives
materiaux sandwich mousse verre vinylester sous vide
état général excellent

Motorisation

nombre de moteurs 1
modèle/marque honda
système de transmission HB
puissance 50
année 2007
nombre d'heures 400 heures

Gréement et Voiles

hauteur du mât 14 m
grand voile 48 m²
génois 26 m²

Aménagement

nombre de cabines 2
de salles de bain 1

Electronique

gps oui
Radio Oui
Haut-parleurs de cockpit Oui
Lecteur CD Oui
Loch speedomètre Oui
Sondeur Oui
VHF Oui
Pilote automatique Oui
Traceur Oui

Réservoirs

Réservoir d'eau 1x132L
Réservoirs de carburant 2x60L

Contacter l'annonceur

Petites annonces similaires